Accueil Monde

«Mes enfants m’ont glissé des mains», raconte le père du petit syrien noyé en Turquie

Le père du petit Aylan - retrouvé mort sur une plage de Bodrum - est revenu sur les circonstances du naufrage qui a coûté la vie à sa femme et ses deux fils.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le père d’un enfant syrien de 3 ans mort noyé au large de la Turquie, dont les images ont horrifié le monde entier, a raconté jeudi que ses fils lui avaient «glissé des mains» lorsque l’embarcation qui les conduisait en Grèce a chaviré. «Nous avions des gilets de sauvetage mais le bateau a subitement chaviré parce que des gens se sont levés. Je tenais la main de ma femme. Mais mes enfants ont glissé de mes mains», a raconté Abdallah Shenu à l’agence de presse Dogan.

Douze réfugiés syriens qui tentaient de rejoindre l’île grecque de Kos, porte d’entrée vers l’Union européenne (UE), sont morts dans la nuit de mardi à mercredi au large de la station balnéaire turque de Bodrum (sud-ouest) .

Parmi eux figuraient Aylan, trois ans, dont les images du corps gisant sur la plage, relayées par les réseaux sociaux et la presse, ont suscité une vague d’émotion et d’indignation dans le monde entier.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs