Accueil Belgique

François De Smet: «L’Europe vieillissante aura besoin de bras et de cerveaux»

Le directeur du Centre fédéral migration et le secrétaire d’État à la Migration Theo Francken (N-VA) ont débattu ce jeudi.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Myria, en grec, renvoie à la multitude, au mouvement. C’est le nom que s’est choisi le Centre fédéral migration, qui a présenté son rapport annuel ce jeudi, et qui a, dans la foulée, invité le secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA) à débattre sur trois thématiques. Et de la multitude, il y en a bien eu, dans les opinions autour de la table.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs