Accueil Économie

La reprise économique faiblit en zone euro

L’essoufflement chinois pèsera sur la croissance en Europe. La Banque centrale européenne (BCE) se dit prête à en faire plus.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

En mars, alors qu’il lançait son plan massif de rachat d’actif, Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), affichait un bel optimisme et revoyait nettement à la hausse les prévisions de croissance de la zone euro.

La reprise, si souvent promise, si souvent retardée, était enfin au coin de la rue. Modeste cette année, le rythme de progression était censé accélérer progressivement au cours des deux années suivantes.

Six mois plus tard, le patron de la BCE annonce toujours la poursuite de la reprise économique, mais à un rythme « plus faible ».

Sans doute la révision en baisse des prévisions est-elle modique – avec des taux de croissance attendus de 1,4 % en 2015, 1,7 % en 2016 et 1,8 % en 2017 (contre 1,5 %, 1,9 % et 2 % pronostiqués en mars).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs