Accueil Monde

Allemagne: l’extrême droite instrumentalise la crise des réfugiés

Aux élections régionales du Mecklembourg ce week-end, l’extrême droite pourrait passer devant les conservateurs dans le fief électoral de la chancelière Angela Merkel. Un avertissement à un an des législatives.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

N otre objectif est d’être le premier groupe parlementaire au parlement régional », lâche Leif-Erik Holm. Il y a encore un an, on se serait encore moqué de la tête de liste de l’extrême droite dans cette petite région allemande du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale (1,6 million d’habitants). Les sondages n’accordaient alors à son parti, l’AfD (Alternative pour l’Allemagne), qu’à peine plus de 5 % des voix.

En quelques mois, la situation politique a complètement changé avec la crise des réfugiés. Les trois quarts des Allemands condamnent aujourd’hui le choix de la chancelière d’avoir ouvert les frontières aux migrants en septembre 2015 et une partie de l’électorat souhaite maintenant la sanctionner dans les urnes en votant pour l’AfD.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs