Accueil Belgique

Crise des migrants: un Irakien soupçonné de trafic d’êtres humains sur l’E40

Il a été interpellé et placé sous mandat d’arrêt suite à une course-poursuite ce vendredi matin.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le juge d’instruction de Bruges a placé un Irakien âgé de 28 ans sous mandat d’arrêt. L’homme, interpellé vendredi matin après une course-poursuite spectaculaire sur l’E40, est soupçonné de trafic d’êtres humains, a indiqué la section brugeoise du parquet de Flandre occidentale.

La police de la route avait repéré deux véhicules suspects portant une plaque d’immatriculation britannique à hauteur de Loppem. Lorsque les agents ont voulu contrôler l’une des voitures, elles ont toutes deux pris la fuite, tentant de percuter le véhicule de police, avant de pousser l’accélérateur jusqu’à 195 kilomètres à l’heure sur l’E40.

Il comparaîtra mardi devant la chambre du conseil de Bruges

Les zones de police locales Westkust et Spoorkin ont été appelées en renfort.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs