Accueil Économie

Les sous-traitants, victimes collatérales

Le tsunami social de Caterpillar a touché de nombreux sous-traitants. Les syndicats veulent chiffrer l’ampleur des pertes d’emplois. Sur le site, 60% du personnel de Sodexo, qui gère les cafétérias de l’usine, sont dans le collimateur.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Sur le plateau de Gosselies, la restructuration de Caterpillar n’épargne pas les sous-traitants. «Compte tenu de l’absence d’obligation légale de nous en fournir la liste, leur nombre est inconnu», rapporte Thierry Duchene de la CSC Metal.

Dans quelle mesure leurs équipes seront-elles touchées par des coupes claires? C’est ce que veulent établir les organisations syndicales, au-delà des 1.400 pertes d’emplois de l’usine. Il en sera question lors d’une journée de travail la semaine prochaine. En attendant, le front commun dénonce la brutalité dans laquelle de nombreux travailleurs de sous-traitants ont appris leur licenciement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Quand la sécheresse menace la production laitière

La sécheresse qui frappe de plein fouet le pays affecte considérablement la production de lait, déjà ralentie par la hausse des coûts des intrants. Si certains consommateurs craignent une pénurie des produits laitiers, le phénomène pourrait surtout se répercuter sur les prix.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs