Accueil Économie

Nicolas Polutnik: «Nous avons posé les bases minimales pour assurer l’avenir de Gosselies»

Interview exclusive de Nicolas Polutnik, patron de Caterpillar Gosselies, parue le 7 décembre 2013

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

Les ouvriers de Caterpillar Gosselies vont voter ce mardi sur l’accord négocié entre direction et syndicats, dont le compromis final a été imposé par un conciliateur social du SPF Emploi. C’est le moment choisi par Nicolas Polutnik, le patron de cette usine d’engins de génie civil, pour s’exprimer publiquement pour la première fois depuis l’annonce, le 28 février dernier, de la restructuration devant coûter 1.400 emplois (1.100 ouvriers, 300 employés et cadres) tout en restaurant la compétitivité de l’usine.

Neuf mois après l’annonce de cette restructuration, les négociations sont-elles terminées?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs