Accueil Économie

Caterpillar : C’est l’impasse

Trois mois après avoir annoncé son intention de restructurer l’usine de Gosselies, menaçant 1.400 emplois, la direction de Caterpillar n’a toujours pas réussi à convaincre les syndicats de l’urgence d’y procéder pour, comme elle l’affirme, sauver le site.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Economie Temps de lecture: 2 min

En témoigne le mouvement de grève ce jeudi, les travailleurs étant rejoints par des représentants de sous-traitants potentiellement touchés.

« Les données fournies dans le cadre de la procédure de Renault n’ont abouti qu’à une seule chose : nous persuader que la restructuration n’est pas justifiée , affirme Ivan Del Percio (FGTB). On veut nous démontrer que nous ne sommes pas compétitifs, mais en nous comparant avec des projets qui n’existent que sur papier ou avec des usines chinoises qui ne fabriquent pas des produits rigoureusement identiques aux nôtres. Ce n’est pas crédible. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs