Accueil Société

Montée de l’islamophobie: «Pour lutter, il faut d’abord sortir du déni»

Le président et le vice-président du Collectif Contre l’Islamophobie en Belgique (CCIB) expriment leur ras-le-bol et leurs craintes à la fin d’un été qu’ils qualifient d’islamophobe.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 7 min

Un été islamophobe. Le Collectif Contre l’Islamophobie en Belgique (CCIB) n’y va pas par quatre chemins. La tension estivale, qui s’est cristallisée autour de la question du burkini, a encore creusé davantage les clivages et contribué à construire un peu plus un « problème musulman » dans nos sociétés, s’inquiète le collectif. Attention aux conséquences, avertissent en cœur Mustapha Chairi, le président, aux interventions calmes et posées, et Hajib el Hajjaji, vice-président qui, lui, s’essaie aux phrases chocs et tape du poing sur la table.

Un été « islamophobe ». L’expression est forte…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Salverius Michelle, dimanche 4 septembre 2016, 10:38

    Lisez, si vous ne l'avez déjà fait, l'interview d'Elisabeth Badinter parue ici même hier. Tout est dit et l'islamophobie en prend pour son grade...dans la bouche des islamistes Prenons modèle sur sa force morale et son courage

  • Posté par Callant Marjorie, dimanche 4 septembre 2016, 8:57

    La réponse à la dernière question me semble aussi etre dans le déni... Autant j'étais d'accord avec le reste, autant la réponse qu'on peut comprendre par un "ça c'est pas notre problème" me pose justement problème...

  • Posté par unknown, samedi 3 septembre 2016, 20:47

    Il faut quand-même reconnaître que la principale cause de l'islamophobie est le terrorisme et que les musulmans devraient s'y opposer avec force, et pas seulement dire qu'ils en sont victimes aussi.

  • Posté par Esquenet Alexandre, samedi 3 septembre 2016, 19:10

    " Attention aux conséquences ", ça fait déjà des menaces ...

  • Posté par Monsieur Alain, samedi 3 septembre 2016, 19:05

    C'est quand même très "langue de bois". L'islamophobie n'est qu'un aspect de la problématique, il y en a bien d'autres et refuser de les voir et/ou d'en parler, n'aide pas vraiment.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs