Photographie: Sur les ailes de Balthasar Burkhard

«
Bernina 05
», 2003, Coll. Estate Burkhard.
Dans la partie «
De simples constructions
» consacrée à des oeuvres sculpturales abstraites ne donnant à voir que leurs structures, celle de Dan Flavin, «
untitled (to Donna) 5a
» reste une des plus fascinantes.
On paya 307.500 euros pour ce tableau si caractéristique de Karel Appel.
Réalisé en cire, l’autoportrait hyper réaliste de l’artiste Urs Fischer se consume lentement durant toute l’exposition évoquant le passage du temps sur nos corps, notre mémoire et notre vision de l’art.
Le septet qui va ré-interpréter «
We insist
!
» de Max Roach. Teun Verbruggen porte une chemise à carreaux, Nicolas Thys est derrière lui à gauche.
vernissage kanal
«
The Bride
», fragments de tôle chromée et laquée, déformés et soudés par John Chamberlain en 1988, revient étrangement à ses origines en s’exposant dans la cabine de peinture du garage Citroën.
Une compression de César dans le garage Citroën. Le 5 mai, on la verra en réalité. © Centre Pompidou/René Breny.
Avec 125.500 euros, «
Cheyt-Mez-2
» de Vasarely fait partie du trio de tête de la vente. © D.R.
magritte_broodthaers_300x300px_en_1_medium@2x
© Pierre-Yves Thienpont.
Keith Haring, «
Hommage à Magritte
: This is not a pipe
», 1989, collection privée. © Keith Haring/Photo
: Studio Philippe De Formanoir
superdemocratie
Lot 411. Doisneau-Cendrars, «
La banlieue de Paris
» (200-300 euros). © D.R.
Des pastilles de couleur sur les bobines de films indiquent la progression du syndrome du vinaigre mais il n'y a pas assez de personnel pour sauver ce qui peut encore l'être. © Roger Milutin
Le-musée-absent-
moderniteit_300x300_pixels_1_medium@2x
B9710650362Z.1_20161227155219_000+GPT86TU3G.1-0-q
Boghossian-Foundation_Decor_5
Violaine de Villers avec Walter Swennen. «
L’atelier est le lieu de prédilection pour rencontrer un peintre
», dit-elle.

Invalid Scald ID.

Culture De notre envoyée spéciale

L’exposition Magritte élève Paris