Accueil Économie

Pour Lutgen, une partie du site de Caterpillar peut servir à l’aéroport de Charleroi

Le président du CDH n’est pas opposé à ce qu’une partie du site puisse être reprise par la Région wallonne.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Tour à tour, la classe politique s’exprime sur l’annonce de la fermeture de Caterpillar. Après Paul Magnette (PS), Charles Michel (MR) ou encore Kris Peeters (CD&V), c’est maintenant Benoît Lutgen, président du CDH, qui y va de son commentaire.

«  Il faut arrêter que le monde politique dise ‘On ne sait rien faire, on est face à une situation qui nous dépasse parce qu’il y a des délocalisations décidées à 5.000km de chez nous’. L’Europe a organisé en son sein une braderie sociale et fiscale. Il faut mettre fin à cette braderie générale européenne. Il faut de l’harmonisation  », fustige-t-il au micro de la RTBF sur Matin Première.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Esquenet Alexandre, mardi 6 septembre 2016, 14:28

    Il a raison, j'y ai pensé en passant devant le site le week end passé.

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs