Accueil Monde

Entre la Hongrie et la Serbie, la peur au ventre des migrants

Marcher avec les réfugiés. Depuis mercredi dernier, « Le Soir » suit le parcours des migrants qui remontent la route des Balkans pour entrer dans l’Union européenne. Reportage.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 8 min

Une voie de chemin de fer désaffectée traverse le village d’Horgoš, en Serbie. Si l’on suit ces rails vers le nord pendant une grosse demi-heure de marche, on arrive en Hongrie. Ce vendredi, il est passé 15 heures lorsque Mohammed (27 ans, Irakien), son petit frère et leurs compagnons de route se mettent en marche. Ils sont décidés, voire excités.

Mohammed est certain qu’ils n’auront aucun souci pour passer la frontière. « Des amis sont passés il y a cinq, dix jours… Aucun problème. Ils m’ont tout expliqué : attendre qu’il fasse noir, utiliser Google Maps, passer les fils barbelés au bon endroit, se rendre là où attendent les taxis et puis… partir. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs