Accueil Culture Cinéma

Mostra: sous le signe de l’audace

En attribuant le Lion d’or à Lav Diaz, le jury présidé par Sam Mendes a fait un choix aussi audacieux que risqué. S’éloignant peut-être encore un peu plus du grand public.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Audace, expérience et révélations : voilà les ingrédients du palmarès de cette 73e édition de la Mostra. Le jury présidé par Sam Mendes (réalisateur des deux derniers James Bond), et composé notamment de Chiara Mastroianni, Laurie Anderson et Lorenzo Vigas, s’est en effet montré éclectique dans ses choix. Il a surtout choisi de récompenser le cinéma hors normes en plaçant The woman who left (Ang Babaeng Humayo), le film fleuve de près de 4 heures du Philippin Lav Diaz sur la plus haute marche du podium. « Je n’arrive pas à croire que j’ai reçu ce prix. C’est très beau, il va au peuple philippin, à notre lutte, à la lutte de l’humanité, a commenté le réalisateur venu recevoir son Lion d’or sur la scène de la Sala Grande du Palazzo del Cinema. Je veux me démarquer des règles, des formats. C’est ma liberté, ma façon de m’exprimer. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs