Accueil Société

Procès des Kamikazes Riders : Saïd Saouti, «juste une grande gueule»

L’enquête avait mis Bruxelles en état d’alerte en fin d’année 2015. Depuis, l’affaire s’est un peu dégonflée.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Le procès de deux membres des « kamikazes riders » a débuté ce lundi devant le tribunal correctionnel de Bruxelles. Interpellés le 27 décembre 2015, Saïd Saouti (31 ans) et Mohamed Karay (28 ans) étaient dans un premier temps soupçonnés d’avoir planifié pour le 31 décembre un attentat dans le centre de Bruxelles. Mais cette prévention n’avait finalement pas été retenue.

« Je ne suis pas un musulman extrémiste »

Les deux membres du club de motards suspecté d’être lié à Sharia4Belgium sont poursuivis pour participation aux activités d’un groupe terroriste. Saïd Saouti en tant que dirigeant, Mohamed Karay en tant que membre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs