Accueil Monde

L’accord commercial UE-Maroc: un point pour le deal avec Rabat

L’avocat général de la Cour de Justice de l’UE estime que l’accord commercial avec le Maroc ne devait pas être annulé en première instance. Melchior Wathelet considère également que le recours du Front Polisario devrait être jugé irrecevable. La page de la grosse tension diplomatique euro-marocaine pourrait se refermer. C’est une grosse défaite pour le Polisario.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Voilà qui devrait conduire à une sérieuse détente entre l’Union européenne et l’ombrageux pouvoir marocain. Un arrêt rendu le 10 décembre dernier en première instance par la Cour de Justice de l’Union européenne, qui remettait en cause un accord de libre-échange des produits agricoles et de la pêche noué en 2012 avec Rabat, avait provoqué un sérieux clash diplomatique. Depuis, les autorités marocaines – dont le concours est toujours escompté tant pour la réadmission de migrants « illégaux » que pour lutter contre le terrorisme -snobaient les institutions européennes. Fâcheux, au point que le Conseil (les capitales) avait fait appel de la décision du tribunal européen, avec effet suspensif.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs