Accueil Monde

En terre démocrate, Barack Obama électrise l'électorat de Clinton

Douze journalistes de six pays européens différents sillonnent l’Amérique avant les élections. A Philadelphie, le président des États-Unis a estimé qu'Hillary Clinton était «de loin» la plus qualifiée pour lui succéder, tout en défendant son bilan trois mois avant de quitter la Maison-Blanche.

- Temps de lecture: 3 min

À Philadelphie, Barack Obama est venu prêcher des convertis. Sur une scène dressée sur la promenade Benjamin Franklin, surnommée les Champs Elysées de Philadelphie, le président des États-Unis est venu remotiver les troupes démocrates. Car, en Pennsylvanie, la victoire est loin d'être acquise face à Donald Trump, un nom copieusement hué par la foule. «Ne huez pas, votez», leur lance Barack Obama. Un slogan qu'il répète depuis la convention nationale démocrate, au cours de laquelle Hillary Clinton a été investie dans cette même ville deux mois plus tôt.

Pendant plus d'une demi-heure, il souligne la stature d'Hillary Clinton face à un Donald Trump qui n'a jamais gouverné. «Personne ne peut s'imaginer ce que c'est d'être président, avant de s'installer dans le bureau ovale», estime-t-il. «Et je peux vous dire qu'Hillary Clinton est de loin la plus qualifiée pour briguer ce poste.». Il rappelle son expérience de secrétaire d'État à ses côtés, et son premier passage à la Maison-Blanche en tant que première dame de son mari, Bill Clinton.

Obama défend son bilan

«Trump dit tous les jours des choses qui, jusqu'à présent, aurait disqualifié n'importe quel autre candidat pour la présidence. Mais à force de les répéter, la presse finit par abonder en son sens!» Il rappelle notamment l'interview ratée de Matt Lauer, où le présentateur de NBC n'avait pas repris Donald Trump lorsqu'il a prétendu s'être opposé dès le début à la guerre en Irak.

À trois mois du passage de témoin, Barack Obama ne manque pas de défendre aussi son propre bilan. «Nous avons trouvé le pays dans un état terrible», estime-t-il face aux 6000 spectateurs rassemblés en plein air, face au museum of Art. En bras de chemise, il égrène un à un ce qu'il considère comme ses succès: l'Obama care, qui a donné une couverture santé à près de 20 millions d'Américains, la baisse du chômage ou encore le retrait des troupes en Afghanistan et en Irak. Son public exulte. «Je suis vraiment fier de ce qu'il a accompli», abonde David S. White, qui se tient en retrait, la Constitution américaine entre les mains. «Il faut se souvenir de ce qu'il a trouvé en 2008: un pays en crise économique profonde, embourbé dans deux guerres.» Des «Merci!» fusent de l'assemblée. «C'est l'une des dernières occasions de le voir en vrai avant la fin de son mandat», avance Lisa, une étudiante en journalisme de 19 ans. «Il a vraiment rendu le pays meilleur. C'est grâce à lui que mon père a retrouvé un travail.»

Un état clé de 20 grands électeurs

Barack Obama est en terrain conquis. Philadelphie est un bastion démocrate, et votera pour Hillary Clinton. La vraie inconnue, c'est de savoir si la mobilisation sera suffisante pour contrecarrer le vote républicain du centre et du Nord-Ouest de la Pennsylvanie. Dans cet état clé qui compte 20 grands électeurs, l'écart se resserre: les derniers sondages font état d'une avance d'à peine cinq points pour la candidate démocrate. «Sa venue ici est essentielle pour la Pennsylvanie», juge Irene Kung, retraitée discrète qui va vers ses 60 ans. «Il ne faut pas que l'on se repose sur nos lauriers. Il faudra un vote massif des démocrates de Philly pour espérer l'emporter en Pennsylvanie

Tout le monde garde en mémoire les élections de mi-mandat, quand les démocrates ont perdu la majorité sénatoriale en 2014. Alors que la foule se disperse, Robert Fuller Houston s'apprête à rentrer chez lui, à deux pas du lieu du meeting. «Il faut maintenir constamment la pression», dit-il simplement. Chaque vote compte, et je suis heureux que Barack Obama soit venu le rappeler ici

Cliquez sur le bandeau ci-dessous pour accéder à la carte

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs