Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Davy Roef avant Anderlecht-Qabala: «Ce n’est pas facile d’être le gardien N.1»

Le portier anversois, arrivé au poste de titulaire suite au départ de Silvio Proto vers Ostende, sait que ses prestations sont observées de près, et pas seulement par les supporters.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Élevé au poste de gardien nº1 du Sporting d’Anderlecht en début de saison, Davy Roef sait qu’il peut encore faire mieux que ce qu’il a montré en ce début de championnat. En prélude de la rencontre face à Qabala, un match comptant pour la 1e journée de la phase de groupe de l’Europa League, le gardien anderlechtois prône le respect de l’adversaire et veut éviter de sous-estimer l’équipe azerbaïdjanaise. « Tout le monde sait qu’il ne faut pas sous-estimer cette équipe », a déclaré Roef en conférence de presse mercredi après-midi au stade Constant Vanden Stock.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs