Le décès du prince Philip fera-t-il prendre un virage décisif à la monarchie britannique?

Cloîtrée à Windsor depuis le début de la pandémie, la reine doit se sentir très seule après la disparition de la seule personne qui pouvait lui parler franchement, sans ambages, ni flagornerie.
BELGIUM ROYALTY CRYPT
Dans la deuxième moitié de son existence, la reine Élisabeth montre qu’elle n’a rien perdu de sa liberté et de son indépendance.
À la demande de son fils Philippe, le roi Albert II a accepté de raconter à Stéphane Bern ses souvenirs personnels concernant sa grand-mère, qui s’est occupée de lui comme une mère, quand la reine Astrid est décédée. Émouvant.
PhotoNews
25 octobre 2020: la photo de la réconciliation au Belvédère.
Funambule

Funambule

Pierre Kroll.
Opinions Format long

L’année 2020 de Pierre Kroll

belgaimage-161865993-full

Les perdants

Belgaimage
BelgaImage
Venise, la ville natale de Vivaldi, noyée par le réchauffement climatique.
Durant les seize mois de formation gouvernementale, le Roi a accompagné les politiques dans leurs divers scénarios. Mais il a imprimé aussi sa marque quand ceux-ci ne trouvaient aucun consensus. A cinq reprises au moins.
Le Palais a diffusé la photo de la rencontre via les réseaux sociaux.
«
Je n’ai jamais cru que cela irait jusque-là. Je pensais plutôt qu’un moment, il y aurait un geste d’Albert, qu’il dirait que ce serait peut-être une bonne idée de communiquer, de voir comment on pourrait s’arranger.
»
Le Belge Robert Spatz, l’accusé principal du dossier.
BELGIUM ROYALTY COURT ALBERT II FATHERHOOD
10885330-054
«Albert n’a jamais osé croiser le regard de sa fille»
10885330-054
MECHELEN RED CROSS ART BOEL