Accueil Économie

Jean-Louis Nizet sur le tax shift: «Relever les accises sur le diesel, c’est simpliste!»

Pour le secrétaire général de la Fédération pétrolière, le gouvernement n’a pas eu le courage de faire une vraie réforme de la fiscalité environnementale.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Secrétaire général de la Fédération pétrolière de Belgique, Jean-Louis Nizet n’exerce sans doute pas le job le plus facile : défendre une industrie que l’on ne peut pas vraiment qualifier d’écologique. Mais il s’y emploie avec d’autant plus d’abnégation qu’il a l’impression que le secteur fait partie des dindons de la farce du tax shift bouclé en juillet dernier par le gouvernement Michel. En cause : l’augmentation annoncée des accises sur le diesel. Qui lui reste quelque peu en travers de la gorge.

Taxer les pollueurs, le MR l’avait promis dans le tax shift. Résultat : on relève les accises sur le diesel. Logique ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs