Accueil Monde

La Turquie s’enfonce dans la guerre

Trente soldats et policiers turcs sont morts depuis dimanche dans des attaques du PKK. L’armée est entrée en Irak pour poursuivre les combattants kurdes. Des élections doivent se tenir dans moins de deux mois.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

La Turquie est-elle prise, une fois de plus, dans un engrenage de violence que rien ne semble freiner ? Comme si deux ans et demi de dialogue et d’efforts de paix entre le Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK) et l’État n’avaient servi à rien, sinon à attiser les rancœurs mutuelles et à préparer l’offensive.

Le PKK a mené, dimanche et mardi, ses deux attaques les plus meurtrières depuis des années contre l’armée et la police, enfonçant le Sud-Est à majorité kurde dans une guerre tous azimuts. La première embuscade visait un convoi militaire dans les montagnes de Daglica, près de la frontière irakienne. Elle a tué seize soldats. La seconde, mardi, a tué treize policiers circulant dans un minibus dans la province d’Igdir, frontalière de l’Arménie. Un autre policier a perdu la vie à Tunceli. Depuis la fin du cessez-le-feu, en juillet, le bilan des victimes dans les rangs des forces de l’ordre a donc dépassé cent.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Salman Rushdie: un symbole poignardé

Le célèbre écrivain d’origine indienne a subi une agression au couteau à New York. Depuis 33 ans, sa dimension littéraire a été occultée par une vision réductrice d’une œuvre ample et généreuse.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs