Accueil Victoire

La chaudière atmosphérique va partir en fumée

Les propriétaires d’un appartement équipé d’un chauffage individuel ancienne génération ont du mouron à se faire pour leur porte-monnaie : l’Union européenne ne tolérera bientôt plus que les systèmes de chauffe les plus performants et les moins polluants.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Qui a dit que l’Union européenne ne se battait pas ardemment pour la préservation de l’environnement ? Le 26 septembre prochain, entre en vigueur la nouvelle mouture de sa directive « écoconception » dont le but est, entre autres, de réduire la consommation de nos installations de chauffage, de doper leur rendement et de diminuer leurs émissions de CO2. Concrètement, à cette date, les fabricants de chaudières, notamment au gaz (80 % des Belges se chauffent avec ce combustible), sont priés de ne mettre sur le marché que des appareils de chauffe présentant un rendement d’au moins 86 % (comprenez 86 % de production calorifique par litre de gaz consommé). Actuellement, seule la chaudière à condensation et la pompe à chaleur atteignent de telles performances.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Victoire

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs