Accueil Culture

Feu vert définitif à la reconstruction du Passenger d’Arne Quinze à Mons

Le chantier débutera le lundi 28 septembre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 1 min

Ce mardi soir, le conseil d’administration de la Fondation Mons 2015 a enfin donné son feu vert définitif à la reconstruction d’une deuxième structure géante en bois par l’artiste courtraisien Arne Quinze.

Ce nouveau « mikado » prendra place à la rue de Nimy, entre le palais de justice et l’église Sainte-Elisabeth, à une centaine de mètres de la Grand-Place. Soit à l’endroit exact où le Passenger avait vu le jour il y a désormais près d’un an et où il avait vacillé sur ses bases aux alentours de Noël, au point d’obliger les autorités locales d’imposer sa destruction deux semaines avant le lancement du programme de la capitale européenne de la culture.

Les administrateurs ont reçu tous leurs apaisements de la part des experts sur la fiabilité du projet présenté par l’artiste. Le chantier du Passenger débutera le lundi 28 septembre et l’inauguration est fixée au vendredi 16 octobre.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs