Accueil Sports Football Football belge

Quand le choc psychologique ne se résume qu’à un recyclage d’entraîneurs

La chronique « Coup franc » de Stéphane Vande Velde.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Le monde du foot a ceci de particulier qu’on licencie un entraîneur quand les résultats ne suivent pas. Sans attendre la fin d’un cycle ou la mise en place d’une politique. Sans tenir compte des circonstances ou des événements. Tout cela en vertu du fameux « choc psychologique ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football belge

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs