Accueil Culture Scènes

L’homme qui disparaissait de sa propre vie

« 8h03, ce matin-là », un thriller au Centre Culturel des Riches-Claires.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 2 min

Tout commence comme une comédie romantique : un jeune couple semble filer le parfait amour. Lui est prof, elle travaille chez Point Culture à Bruxelles et tous deux respirent la joie de vivre. Même la petite manie qu’a Simon de filmer les moments plus ou moins intimes de leur vie pour garder une trace de leur bonheur ne vient pas entacher leur idylle. Sauf que la petite manie se transforme en obsession, et les petites séances souvenirs en harcèlement vidéo.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs