Accueil Société

L’huile de coco aussi nocive que celle de palme

Les experts du Conseil supérieur de la santé dénoncent les graisses saturées cachées. Et mettent en garde contre les gourous de la nutrition.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

C’est une brique aussi épaisse qu’un steak de deux kilos que publient ce matin les experts du Conseil supérieur de la santé sur les recommandations nutritionnelles. Si suivre ces recommandations ne garantit pas la vie éternelle et dépourvue de maladies, s’en écarter notablement vous envoie à coup sûr dans les filets de la médecine. C’est d’ailleurs la double originalité de cette nouvelle version des recommandations : non seulement un lien permanent y est établi entre nutrition et santé, mais chaque partie comporte des recommandations très pratiques et très concrètes : recommandations d’apport journalier et quantités maximales qui ne devraient pas être dépassées. Énergie, protéines, lipides, glucides et fibres alimentaires, eau, alcool, minéraux, oligo-éléments et vitamines sont pesés au microgramme près.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs