Accueil Économie

Le vice-président CDH du CSA soumis à forte pression

François-Xavier Blanpain est suspecté de conflit d’intérêts et de manque d’impartialité dans l’exercice de son mandat au Conseil supérieur de l’Audiovisuel. Celui-ci se penche sur son cas ce jeudi.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 4 min

Le sort de François-Xavier Blanpain, vice-président CDH du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), se jouera peut-être ce jeudi, lors d’une réunion du régulateur. En juin dernier, Le Soir révélait que François-Xavier Blanpain avait utilisé sa société de consultance, Artheas, pour jouer les intermédiaires entre le cabinet de l’ex-ministre de la Culture, Joëlle Milquet (CDH), et RTL, une entreprise du secteur soumise à la régulation.

Cette mission avait pour objectif d’envisager la collaboration de RTL pour la production d’émissions de service public, un rôle traditionnellement joué par la RTBF mais que le gouvernement envisage d’étendre à des chaînes privées. Interrogé en juin par Le Soir, RTL avait confirmé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Le salon Batibouw vise le zéro carbone

L’an prochain, Batibouw deviendra le salon de la durabilité à tous les étages. Les exposants devront respecter les critères ESG pour être admis. De leur côté, les organisateurs promettent de s’engager sur une voie la plus « green » possible.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs