Accueil Économie

D’Ieteren veut s’offrir les carnets Moleskine

Le groupe belge s’évade dans le monde de l’écriture et des carnets de voyage. Un univers bien éloigné de celui de l’automobile, qui répond pourtant à ses critères visant à développer des marques fortes dans une perspective de long terme.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

C’est probablement l’une des acquisitions les plus surprenantes de ces derniers mois : le groupe belge D’Ieteren a en effet annoncé, ce jeudi soir, avoir acquis 41 % de Moleskine, du nom de ces carnets haut de gamme sur lequel il entend faire totalement main basse d’ici la fin de l’année si l’offre de reprise lancée aux actionnaires réussit.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs