Accueil Opinions

Faut-il tirer les députés au sort?

A l’instar du « G1000 » de David Van Reybrouck, Laurette Onkelinx propose de transformer le Sénat en assemblée mixte réunissant élus au suffrage universel et citoyens tirés au sort.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

La démocratie y gagnerait-elle si l’on tirait au sort ses représentants ? La question n’est pas neuve. Le socialiste flamand Peter Vanvelthoven, soutenu par son parti, fin août, et la socialiste francophone, Laurette Onkelinx (PS), s’exprimant «  à titre personnel  » dans Le Soir ce mercredi, ont relancé le débat. S’inspirant des propositions formulées par la plateforme d’innovation démocratique « G1000 », ils proposent de transformer le Sénat en assemblée issue totalement ou en partie d’un tirage au sort au sein de la population.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs