Accueil Opinions Éditos

Crise des migrants: l’Europe du possible

L’édito de Béatrice Delvaux.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 3 min

L es Huguenots ont fui la France au 17e siècle, les Juifs, les Sintis, les Roms et bien d’autres ont fui l’Allemagne dans les années 1930-40, les républicains espagnols ont fui à la fin des années 30 après leur défaite dans la guerre civile, les révolutionnaires hongrois ont fui après leur soulèvement contre le régime communiste en 1956, etc. Nous, Européens, ne devrions jamais oublier la raison pour laquelle il est si important de respecter ce droit fondamental qui est le droit d’asile. (...) Il n’y a pas de prix que vous ne seriez prêts à payer, pas de mur, de mer, ou de frontière que vous ne seriez prêts à franchir pour fuir la guerre ou la barbarie du soi-disant Etat Islamique. » Hier, devant le Parlement européen, comme depuis le tout début de la crise, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, ne s’est pas départi de l’axiome qu’il veut opposer aux doutes et aux murs : refuser l’accueil n’est pas un choix, « 

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs