Accueil Belgique

L’expert: «un problème politique et non technique»

Jean-Paul Donnay est géographe à l’ULG.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Définir les frontières des Etats n’est jamais une mince affaire. Et la montagne ne facilite pas les choses. « Il n’existe bien sûr pas de règles qui permettent d’établir des frontières à tous les coups, reconnaît Jean-Paul Donnay, professeur de géomatique à l’Université de Liège. Les accords se font le plus souvent par voie diplomatique », souligne l’expert. Par ailleurs, selon lui, la difficulté n’est généralement pas technique, mais bien politique. « Tous les pays sont confrontés à ce genre de problèmes. En Belgique également, toutes proportions gardées. Si l’on prend les limites des territoires communaux par exemple. Les définitions des frontières se font à la base de façon littérale. Avec comme limite, ici une haie, là un ruisseau, le tout dans un contexte de plusieurs dizaines d’années. Depuis les haies ont disparu, les ruisseaux ont bougé. Et il devient presque impossible de déterminer les frontières communales avec précision. Quand on demande à l’IGN (Institut géographique national), celui-ci renvoie vers l’Intérieur.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs