Accueil Culture

Wim Vandekeybus: «Le cinéma gagne à se libérer des règles»

Chorégraphe reconnu, Wim Vandekeybus se lance aujourd’hui dans l’aventure du long-métrage. Entretien.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

D irect, instinctif, hyperactif sont des qualificatifs qu’on accorderait volontiers à Wim Vandekeybus. Chorégraphe reconnu, autodidacte, curieux de tout et mêlant depuis toujours toutes les formes d’art, il se mue aujourd’hui en réalisateur. Son style percutant, énergique et parfois violent trouve un écho particulier dans Galloping mind, son premier long-métrage contant l’histoire de jumeaux séparés à la naissance dans les paysages exotiques hongrois…

La vidéo a toujours eu une certaine importance dans votre travail. À quel moment avez-vous eu envie de vous lancer dans l’aventure d’un long-métrage ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

«Nope»: film ovni et ambitieux

Très attendu, le troisième long-métrage de l’inventif Jordan Peele sort ce mercredi dans nos salles. Horreur, science-fiction, western et commentaire socio-politique au programme. Petit décryptage…

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs