Accueil Belgique

Le 11h02 sur les réfugiés: «Le gouvernement Michel reste à la merci de la N-VA»

Les commentaires de Theo Francken sur les réfugiés agitent la majorité. Notre journaliste David Coppi a répondu à vos questions.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

La crise des migrants secoue l’Europe entière et la Belgique aussi. D’autant que quelques déclarations ou tweets incendiaires ont été lancés du côté de la N-VA, Théo Francken en particulier. Il s’est fait recadrer par son parti et par le gouvernement ?

Pas vraiment. Au sein de la N-VA, un courant nationaliste progressiste, davantage de gauche, se constitue et regrette le nationalisme de droite exprimé par Bart De Wever. Jan Peumans, le président du parlement flamand, a alerté sur d’éventuelles dérives, mais Francken n’a pas été vraiment ciblé.

Quelle est la réaction du gouvernement ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs