Accueil Société

«Stressé, Bernard Wesphael perd un peu ses tartines»

Sept psychiatres et psychologues ont examiné la personnalité de Bernard Wesphael. Tous, à l’exception du Dr Hellebuyck, font de lui le portrait d’un homme somme toute pareil à beaucoup d’autres.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

La défense de Bernard Wesphael attendait l’expert psychiatre Hans Hellebuyck au tournant. Pour Me Mayence, les conclusions du rapport psychiatrique qu’il avait adressé au juge d’instruction après avoir examiné la personnalité de l’accusé mettent tout simplement à mal la présomption d’innocence.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs