Accueil Société

Inculpé de crime contre l’humanité, Michel Desaedeleer emporte ses secrets dans la tombe

Le diamantaire belge ne sera jamais jugé. Il est mort dans la nuit de mardi à mercredi.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Michel Desaedeleer est décédé dans la nuit de mardi à mercredi à la prison de Saint-Gilles, a-t-on appris par son entourage. L’information est confirmée par le parquet de Bruxelles qui précise que la cause du décès est vraisemblablement naturelle.

Le Belgo-Américain de 64 ans devait comparaître quelques heures plus tard devant la chambre des mises en accusation. Il espérait obtenir sa remise en liberté avant la tenue de son procès. Mais son décès engendre de facto l’extinction de l’action publique à son encontre. Michel Desaedeleer ne sera donc jamais jugé.

Comme nous l’écrivions dans notre édition de mercredi, il était inculpé depuis son interpellation, en septembre 2015, de crime de guerre et de crime contre l’humanité.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Grand format Agressions sexuelles: une lame de fond partie du cimetière d’Ixelles

En dix jours, deux bars ixellois ont été visés par des dizaines de témoignages de femmes, relatifs à des cas d’agressions sexuelles. Dans le sillage de ces récits, d’autres sont venus mettre en perspective une problématique qui dépasse de loin le quartier étudiant (et plus largement Bruxelles), mettant le monde de la nuit face à ses responsabilités.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs