Accueil Opinions Chroniques

La mécanique grinçante des primaires

L’organisation d’un scrutin en vue de désigner le candidat d’un parti à l’élection présidentielle n’offre qu’un semblant de « plus de démocratie ». En réalité, il donne souvent lieu à des dérives démagogiques.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 5 min

En France comme aux Etats-Unis, l’année 2016 aura été marquée par l’organisation de primaires en vue de désigner des candidats à l’élection présidentielle. Le processus entre seulement dans sa phase active en France, avec la campagne de la primaire de la droite et du centre, qui sera suivie de plusieurs autres scrutins du même genre à gauche. Il est donc trop tôt pour tirer un bilan de ces différents processus, mais à ce jour il se présente sous des dehors plutôt sombres.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs