Opération antiterroriste ce lundi en Belgique: 16 arrestations, 21 perquisitions

Lors de l’opération antiterroriste à Verviers en Janvier 2015 © Belga
Lors de l’opération antiterroriste à Verviers en Janvier 2015 © Belga

21 perquisitions ont été menées simultanément ce lundi dans le cadre de deux enquêtes en matière de terrorisme visant le milieu djihadiste tchétchène, indique le parquet fédéral. Seize personnes ont été interpellées et la police a procédé à de nombreuses saisies.

Dix mandats de perquisition ont été exécutés à Ostende. C’est en suivant la piste d’un combattant rentré de Syrie après s’être blessé que la police a découvert l’existence de cette mouvance. La police a concentré ses recherches sur les personnes parties combattre pour le groupe terroriste al-Nosra.Cinq perquisitions ont encore été menées à Louvain, deux à Bredene, deux à Anvers, une à Jabbeke, et une dernière à Namur.

Durant les perquisitions à Louvain, des détails concernant des plans pour une attaque terroriste en Belgique ont été retrouvés.

Les djihadistes communiquaient via Whatsapp

Ces perquisitions découlent d’une instruction judiciaire menée par un juge d’instruction spécialisé en matière de terrorisme d’Anvers (division Malines), et d’une autre instruction menée par un juge d’instruction, également spécialisé en matière de terrorisme, de Flandre-Occidentale.

Ces instructions visent deux groupes qui s’avéraient être reliés entre eux, d’où la décision des autorités judiciaires d’exécuter simultanément les mandats de perquisition. Les deux groupes terroristes ont multiplié les contacts ces derniers mois notamment via l’application Whatsapp. Les forces de l’ordre auraient par ailleurs collaboré étroitement avec le gouvernement américain sur ce point.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous