Accueil Société

«Victor est détruit»: le fils absent de Véronique Pirotton sera pris à témoin lundi

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Maître Mayence, l’avocat de Bernard Wesphael, a laissé partir les jurés jeudi soir pour un week-end prolongé de 3 jours (il n’y a pas d’audience vendredi), avec la certitude que lundi, ils découvriraient (si le président y consent, comme il l’a dit) la déposition vidéo-filmée de Victor, le fils de Véronique Pirotton enregistrée le 1er novembre 2013, le jour où il apprit la mort de sa maman.

Selon Me Mayence, ce témoignage établirait «  de manière indubitable  » que Véronique Pirotton avait signifié à Bernard Wesphael qu’il pouvait la rejoindre à l’hôtel Mondo d’Ostende.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs