Accueil Société

Saphia Wesphael à la barre: « Mon père a vraiment voulu l’aider»

Ce jeudi, les proches de Bernard Wesphael sont venus à la barre évoquer sa personnalité et la vision qu’ils avaient du couple qu’il formait avec Véronique Pirotton.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Et ils s’étaient mariés. Trois mois à peine après leur rencontre. Comme des collégiens qu’ils n’étaient plus. Ils avaient vécu, l’un comme l’autre. Des femmes, Bernard Wesphael en avait même connu beaucoup. « Elles lui couraient après et lui, ce n’était pas un modèle de fidélité et de vertu », raconte l’une de ses anciennes collaboratrices. « Mon frère aime les femmes, et les femmes l’aiment », confirme Isabelle Wesphael.

Quelques-unes avaient vraiment compté : Acia, la mère de sa fille Saphia, Eunice, celle de son fil Fémy, Christine L., Véronique K… Dans l’entourage de Bernard Wesphael, certains ne voyaient pas ce mariage du meilleur œil. Sa fille Saphia était de ceux-là même si, dit-elle, Véronique Pirotton était « une femme exceptionnelle ». Tout cela paraissait tellement précipité.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs