Accueil Société

Les étudiants étrangers désertent les universités belge

Moins d’étudiants étrangers dans les universités. Et moins d’étudiants tout court dans certaines implantations de hautes écoles. Les attentats ont manifestement entamé la réputation de Bruxelles comme capitale étudiante.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Chef du service Société Temps de lecture: 3 min

Après les commerces, après le tourisme, l’enseignement supérieur bruxellois allongera-t-il la liste des dégâts collatéraux des attentats de mars dernier ? « Ça paraît assez clair, lance une directrice présidente de haute école qui souhaite garder l’anonymat pour ne pas stigmatiser son établissement. Les inscriptions ne sont pas encore clôturées – elles le seront officiellement le 31 octobre - mais les tendances baissières sont là. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Bernard Philippe, samedi 1 octobre 2016, 11:23

    Bruxelles agonisante dans la pollution et dans la peur de l'islamisme. Bruxelles qui finira par ne plus intéresser les nationalistes flamands. La Belgique va se séparer.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs