Accueil Belgique

Au parc Maximilien, une cité de toile organisée

325 tentes, millier de réfugiés, le « village » du parc Maximilien, à Bruxelles, est saturé. Immersion dans cette extraordinaire construction citoyenne, pourtant éphémère.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Parc Maximilien, 20 heures. L’équipe cuisine est en pleine action. Les premières marmites sont retirées du feu. Au menu ce soir, soupe aux légumes et boulettes de viande. La file prend forme devant les stands. On a également droit à du pain, une boisson et un dessert à condition d’attendre son tour. Il commence à faire frais. Certains s’impatientent. Mais l’équipe sécurité organise le bon déroulement du repas. Munis de talkie-walkie, les bénévoles réclament de l’aide en cuisine, appellent du renfort ou informent les autres de la présence d’un éventuel perturbateur. Tout est géré dans les moindres détails.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs