Le choix de la rédaction
  1. Le gouvernement fédéral souhaite encourager l’installation accélérée de bornes de recharge.

    Verdissement des voitures de société: les grands enseignements de l'accord gouvernemental

  2. «Il faudrait que le personnel politique, loin des élections, avance une grande discussion sur la neutralité et la laïcité, dans les services publics et associés.»

    François De Smet au «Soir»: «Sur la neutralité, il y a une lâcheté générale du monde politique»

  3. Des forces de sécurité israéliennes à cheval dispersent des manifestants palestiniens, mardi à Jérusalem-Est: un conflit qui illustre régulièrement toute l’impuissance de l’ONU.

    Nations Unies: paralysie au Conseil de sécurité autour du conflit israélo-palestinien

La chronique
  • Chronique «Comme on nous parle»: la météo aura ta peau

    C’est une collègue qui soupire. Reprendre le travail en présentiel en septembre, ça ne l’ennuie pas du tout, au contraire. Elle a besoin de changer d’horizon, celui de sa chambre qui donne sur la rue d’à côté est un peu bouché. « Non, ce qui me fatigue à l’avance, ce qui m’angoisse, dit-elle, ce sont les petites conversations à la machine à café. La pluie et le beau temps. Le covid, le vaccin, j’en veux plus. J’ai appris à aimer le silence. Et je veux que ça dure. »

    On les appelle les « small talks ». Les petits blablas de rien du tout. Dans l’ascenseur : « Tu as passé un bon week-end ? » mais tout le monde se fiche de la réponse. Dans le métro : « Tu pars en vacances cet été ? » mais dans une minute, vous aurez tout oublié. Dans le hall d’entrée : « Vous avez trouvé facilement une place de parking ? » mais personne n’en a rien, rien, rien à battre.

    C’est censé mettre de l’huile, briser la glace. Des dizaines de sites et de collections Marabout leur sont consacrés...

    Lire la suite

  • Ouïghours: et voilà le Parlement belge qui joue son rôle

    Le Parlement belge va reprendre ce mardi les auditions de témoins et d’experts relatives à la répression de la minorité ouïghoure au Xinjiang, annulées le 4 mai dernier en raison d’une cyberattaque qui avait paralysé ses travaux.

    Les députés devront ensuite adopter – ou pas – les différentes résolutions proposées, dont celle qui leur demande « de reconnaître le crime de génocide perpétré par le gouvernement de la...

    Lire la suite