Accueil Belgique

Pirotton était suicidaire et est morte suite à une combinaison alcool-médicaments, selon la défense

L’avocat de Bernard Wesphael, Tom Bauwens, a défendu la thèse de l’intoxication et a critiqué l’instruction.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Temps de lecture: 5 min

C’est Me Tom Bauwens qui a entamé la plaidoirie de la défense, mercredi, devant la cour d’assises du Hainaut dans le cadre du procès de Bernard Wesphael, accusé du meurtre de son épouse, Véronique Pirotton. A la fois sérieux et ironique, l’avocat a critiqué l’instruction, et notamment l’inculpation pour assassinat qu’il juge rapide, et il a terminé en soutenant la thèse de l’intoxication alcoolo-médicamenteuse. Le tout en s’appuyant sur des éléments du dossier.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs