Accueil Opinions Chroniques

Brexit: quel divorce avec la Grande-Bretagne?

Face à l’attitude des Britanniques qui entendent récolter les fruits d’un maintien dans le marché unique européen tout en jouant cavalier seul dans les matières qui les intéressent, l’UE doit se montrer intraitable et lui imposer la négociation d’un accord commercial comme tout autre pays souverain.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Chroniqueur Temps de lecture: 4 min

Les dés sont jetés. Theresa May, la Première ministre britannique, a annoncé lors de la conférence annuelle du Parti conservateur que la procédure de séparation de la Grande-Bretagne avec l’Union européenne aura lieu au plus tard en Mars de l’année prochaine. Enfin, pourrait-on dire. Pendant trois mois, le gouvernement britannique excella par l’indécision.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs