Accueil Société

Un virus venu d’Afrique menace les merles noirs

Transmis par les moustiques, Usutu occasionne des épisodes de mortalité massive chez certains oiseaux, dont les merles mais aussi les rapaces nocturnes.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Alerte chez les merles noirs et chez les rapaces nocturnes, un virus venu d’Afrique en veut à leurs plumes. Un merle contaminé a été trouvé le 29 septembre à Lincent, une commune située sur la frontière linguistique, près de Tirlemont. Détecté pour la première fois au bord de la rivière d’Afrique du Sud proche du Swaziland dont il porte le nom, Usutu est arrivé en Europe, on ne sait trop comment. C’était à Florence, à l’été 1996. Là, il a provoqué la mort de nombreux oiseaux et plus particulièrement des merles noirs.

Dix ans plus tard, ce flavivirus qui se transmet par les moustiques était détecté dans plusieurs pays d’Europe centrale (Hongrie, république tchèque, Pologne…), causant à chaque fois des épisodes de mortalité de masse chez les oiseaux les plus vulnérables à la fin de l’été. Comment est-il arrivé en Europe ? Transport de chevaux ? Cargaison de pneus ? La mondialisation des échanges favorise aussi la diffusion des maladies…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs