Accueil Société

Ces doutes qui planent toujours autour de l’affaire Wesphael

Le jury estime que la culpabilité de Bernard Wesphael ne peut être établie en raison de « l’absence de vérification aboutie de certains indices »

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 6 min

Les 5 « éléments troublants »

1. La position du corps

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Lucas-petit Marie-rose, vendredi 7 octobre 2016, 10:46

    Je ne vois pas bien l'opportunité de cet article. Des "faits troublants", déjà largement évoqués dans ce journal et ailleurs, auxquels a répondu la plaidoirie des avocats dont les arguments nous ont aussi été révélés. Le jury d'assises a tranché. Point-barre ! Arrêtons ce tapage médiatique autour d'une affaire qui a déjà causé assez de souffrances chez tous les protagonistes.

  • Posté par Werpin Jean Luc, vendredi 7 octobre 2016, 18:34

    Exact, Monsieur Wesphael a été acquitté que cela plaise ou non à celles et ceux qui, pourtant non concernés par la mort de son épouse, se donnent des airs de Fouquier-Tinville de café du commerce. Par respect pour la souffrance des parties civiles et aussi celle de Monsieur Westphael, restons en là.

  • Posté par Vermeulen Gregory, vendredi 7 octobre 2016, 8:31

    Mais il n' y a eu aucun jugement ! Tout ce procès n'est qu'une mascarade ! Il est connu donc acquitté d'office !

  • Posté par Delleuze Jean-Claude, vendredi 7 octobre 2016, 5:38

    Je constate que le "Westphael bashing" corporatiste continue. Honte aux médias qui le condamnent depuis son arrestation illégale et qui persistent après son acquittement.

  • Posté par Colmant Mathieu, vendredi 7 octobre 2016, 7:47

    Je ne vois personnellement pas de Westphael bashing dans cet article, mais une explication du jugement. Et un miroir des questions que je me pose. Par contre, j'y vois un peu de justice bashing, à juste titre. Pour avoir suivi le live du procès, j'ai dit dès le deuxième jour que ce serait un acquittement. Pas parce que l'accusé est coupable ou non, mais parce que la police a mal fait son boulot. Il faut des preuves, pas des hypothèses...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs