Accueil Monde Union européenne

Ceta: comment l’UE tente de convaincre les opposants wallons

Dans quelques jours, wallons et francophones devront trancher. Pour ou contre un traité de libre-échange euro-canadien ? L’UE leur a transmis une déclaration annexe pour rassurer les opposants à l’accord.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Le gouvernement wallon a reçu mercredi soir la « déclaration annexe et interprétative » du traité Ceta négocié entre l’Union européenne et le Canada. Plus tôt dans la journée, le ministre-président Paul Magnette (PS) avait répété la position défendue par la Région : pas de feu vert au ministre (fédéral) des Affaires étrangères pour la signature de ce traité, sauf avis contraire à la lecture de cet avis complémentaire, rédigé pour rassurer les opposants à l’accord euro-canadien.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Leclercq Jean-claude, jeudi 13 octobre 2016, 17:15

    que la commission européenne manifeste autant de "faiblesse" vis à vis du CETA et TTIP que vis à vis des gouvernants des pays de l'est vis à vis de l'accueil des réfugiés et des principes de base de la démocratie (parlements, juges, ....); Nous voyons la mise en évidence de l'économie sur le social et l'humain. L'Europe n'existe que dans le fonctionnement outrancier du capital au profit d'une large minorité.

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs