Accueil Société

Ce n’est pas l’argent qui a eu raison des 24h vélo

Après l’annonce de l’annulation, des « sponsors » se sont manifestés. Mais les blocages ont subsisté.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au pôle Multimédias Temps de lecture: 3 min

Et si le coût jugé exorbitant de la sécurisation des prochaines 24 heures vélo de Louvain-la-Neuve n’avait rien – ou peu de choses à voir – avec leur annulation ? A suivre nombre d’étudiants néolouvanistes, celle-ci tiendrait davantage de la mauvaise volonté du bourgmestre Jean-Luc Roland que d’un problème financier.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Seny Georges, vendredi 7 octobre 2016, 20:56

    une beuverie de moins! merci

  • Posté par Bruls Manfred, vendredi 7 octobre 2016, 19:06

    Déjà contre la voiture, maintenant opposé aux vélos....TOUS les Ecolos à pied

  • Posté par De Meulenaere William, vendredi 7 octobre 2016, 18:22

    Comment Mathieu Michel, le frère de l'autre, peut-il affirmer que cette énorme soûlographie est "une manifestation qui fait rayonner le Brabant wallon dans tout le pays et qui fait partie de l’identité de la province. Il convient de la préserver"? Honteux !

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs