Accueil Opinions

L’Utopie, ou la meilleure des républiques?

Il y a 500 ans, Thomas More publiait à Louvain l’« Utopie », qui donna naissance à un nom commun et à un concept... à manier avec prudence.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 5 min

Thomas More n’était pas à Louvain en cette année 1516, lorsqu’Erasme y fit publier la première édition de l’Utopie. Mais il visita brièvement l’université catholique huit ans plus tôt, et il y sera plus présent que jamais cinq cents ans plus tard, puisque l’UCL et la KULeuven ont décidé de placer l’année académique 2015-2016 sous son patronage spirituel.

A l’origine, il y avait donc le verbe de Thomas Morus – puisqu’il avait latinisé son nom, selon la mode « humaniste » du XVIe siècle – et ce petit livre, De optimo rei publicae statu, deque nova insula Utopia. L’ouvrage fit florès. Mais qui l’a vraiment lu, au-delà de résumés et de commentaires de deuxième main ? Et qui l’a médité ? L’Utopie  : divertissement de lettré ou programme révolutionnaire ? Rêverie ou cauchemar ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs