Accueil Société

Maître Mayence au «Soir»: «Sans les assises, Wesphael aurait été coupable»

Sans langue de bois, Me Mayence tire le bilan du procès Wesphael. Et rappelle l’importance du débat oral pour contrôler les résultats d’une instruction. Il insiste aussi sur le rôle du regard du citoyen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 13 min

Nous avons rencontré Me Jean-Philippe Mayence, l’avocat qui, avec Me Tom Bauwens, a défendu Bernard Wesphael, aujourd’hui acquitté des charges qui pesaient contre lui. Ce procès a, selon Me Mayence, montré à quel point l’oralité des débats et le jury populaire sont précieux. Dans cette interview-vérité, livrée au lendemain du verdict d’acquittement de son client, le ténor carolo règle aussi ses comptes. Avec la justice, avec les médias, mais aussi avec les membres de la commission parlementaire qui ont statué sur le « flagrant délit » du député régional Wesphael.

Bernard Wesphael a été acquitté ce jeudi. Aujourd’hui, la justice est rendue ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs