Accueil Monde

Une semaine belge cruciale pour le Ceta

Les parlements de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Wallonie doivent se prononcer sur le traité avec le Canada.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

La semaine qui s’ouvre s’annonce décisive pour le traité commercial entre l’Union européenne et le Canada (Ceta), en tout cas au niveau belge. Désormais en possession de la déclaration interprétative du texte initial (1600 pages), les parlements des entités fédérées doivent dire s’ils autorisent leurs exécutifs à donner les pleins pouvoirs au fédéral pour qu’il signe l’accord au nom de la Belgique, le 27 octobre. Auparavant, un conseil des ministres européens est convoqué le 18. Didier Reynders (MR), le ministre des Affaires étrangères, doit y porter la décision de notre pays.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs